Saison 2

Les traitements des sons de l’environnement et la memoire avec Yannick Gerard

Écouter l'émission au format mp3

 Télécharger ce document (45.8 Mo)


Yannick Gérard est chercheur en psychologie au Laboratoire d’Etudes de l’Aprentissage et du Développement.

Yannick cherche à savoir comment notre cerveau est capable de donner un sens aux sons de l’environnement et comment est "stocké" ce sens dans notre mémoire. Sujet de sa thèse : "Mémoire sémantique et sons de l’environement"

Yannick explique ses recherches au grand public lors des sessions de l’Experimentarium.

Yannick a déja été l’invité du microscope et la blouse lors de la saison 1 de 2003/2004

Un son de l’environement est un objet sonore qui a un sens. Par exemple on sait qu’un klaxon provient d’une voiture, qu’un miaulement provient d’un chat ou qu’un aboiement provient d’un chien ! Yannick et ses collaborateurs ont tout d’abord pensé qu’au niveau de la mémoire, les sons étaient traités de la même manière que le langage et les images : on identifierait un son plus rapidement lorsque l’on a écouté au préalable un contexte associé à ce son. S’agit-il d’un animal ou d’un objet ? Les participants doivent répondre à ce type de question le plus rapidement possible après avoir entendu un son. La button-box ("boîte à boutons") permet de mesurer le temps de réponse des sujets avec une précision de 2 millisecondes. Les résultats des expériences ne concordent pas avec les hypothèses émises au départ. Yannick observe que les sujets identifient plus rapidement les sons qui ne correspondent pas au contexte qu’ils ont entendu. Aujourd’hui Yannick cherche les environnements sonores les mieux adaptés à ses expériences.


Du même auteur

Dans la rubrique Le Microscope et la Blouse

Les sons de l’environnement

Dans la rubrique Les chercheurs

Ambiances sonores

« Le psychologue essaye de deviner ce qui se passe dans votre tête, c’est un peu comme recevoir un cadeau qu’on n’a pas le droit d’ouvrir. » « La recherche est une quête éternelle, le jour où nous aurons tout trouvé nous chercherons pourquoi.. »